HANDISPORT : SOLÈNE SACHE  “Ne me dites pas que c’est impossible”

 

 

 

 

 

 

 

SOLÈNE SACHE
Aux
CHAMPIONNATS EUROPÉENS DE LA JEUNESSE

 

Depuis le 9 mars 2019, date de signature d’une convention de partenariat avec la Fédération française handisport, Solène Sache, 18 ans, sportive de haut niveau, est soutenue par la Fondation Maréchal Leclerc de Hauteclocque.

Pendant une semaine, du 24 juin au 1er juillet 2019, la nageuse émérite a participé aux championnats Européens de la jeunesse en Finlande.

Pour sa première compétition internationale, elle revient avec deux médailles d’or, une d’argent et une de bronze.

Impressions à chaud.

(Plus d’infos et des nouvelles plus récentes dans les articles suivants)

 

 

 

Nous avons eu des entraînements tous les jours, du lundi au vendredi, afin de mettre tout en place pour la compétition Nous étions une équipe de 7 nageurs avec deux coachs. La compétition a débuté le samedi après une heure trente de bus car nous étions logés au centre olympique de Paljulathi et la piscine se situait à Helsinki.

Le premier jour, j’ai nagé le “100 brasse”, 50 mètres dos et un relais 4×50 m medley.
J’ai réalisé de bons temps en améliorant mon chronomètre au “100 brasse”.
J’ai donc eu ma première médaille d’or sur la distance du 50 mètres dos. C’était ma première Marseillaise ! J’étais vraiment contente !
J’ai eu également une médaille de bronze sur le “100 brasse”.
Le deuxième jour de la compétition, j’ai nagé le 200 mètres crawl, 200 mètres 4 nages, 100 mètres crawl le matin et l’après-midi la finale du 200 mètres crawl et le 50 mètres papillon.

Cette journée était plus difficile que la première, les chronomètres réalisés n’étaient pas ceux que j’espérais, la fatigue commençait à s’installer.
J’ai tout de même obtenu une médaille d’argent sur le 200 mètres crawl mais surtout ma deuxième Marseillaise sur le 50 mètres papillon.
Je suis donc repartie avec quatre médailles au total et le sourire aux lèvres !

« C’était vraiment une belle expérience riche en émotions. Ce week end j’ai réalisé ma première compétition en eaux libres. J’ai réalisé un kilomètre et demi et je ne suis pas arrivée dernière. Je suis très contente encore une fois ».

Propos de Solène Sache,
recueillis par le général Jean-Paul Michel,
correspondant Handi-sport
pour la Fondation,
juillet 2019.

CARAVANE N°496 – 3ème trimestre 2022

 

Des nouvelles de Solène

 

Solène sur le podium aux championnats du monde 2022

Notre nageuse de haut niveau préparant les JO handisports 2024 est en progression.
L’esprit Leclerc doit l’habiter et pour elle « rien n’est impossible ».
Aux championnats de France à Valenciennes au mois de juin, engagée sur 6 courses, elle décroche 5 médailles : 3 titres de championne de France et 2 médailles de bronze.

Quelques jours plus tard, à Funchal sur l’ile de Madère, pour ses premiers championnats du monde de para-natation, elle est inscrite sur six courses.
Elle se qualifie pour les six finales et obtient le bronze sur la finale du 100 mètres brasse.
Bravo à notre championne qui porte les couleurs de la Fondation maréchal Leclerc de Hauteclocque !
Malheureusement une réorganisation de la fédération de natation va obliger Solène à changer de club et surtout de coach.
Juste avant les JO de 2024, cela semble surprenant !
Mais nous savons que Solène et son entourage ont de la ressource pour s’adapter très vite et retrouver le rythme de progression qui semblait être le sien depuis quelques temps.

 

CARAVANE N°495 – 2ème trimestre 2022

 

 SOLENE QUALIFIÉE POUR LES MONDIAUX DE FUNCHAL

Après un long début d’année chargé d’émotions, Solène a vu sa classification internationale validée, ce qui lui permet de rentrer désormais dans les « rankings » internationaux.
Deuxième bonne nouvelle : dans la foulée, Solène a obtenu sa qualification aux Championnats du Monde en réalisant les Minima B au 100M en Brasse

 


À la suite de la réunion de la commission de sélection du vendredi 29 mai 2022, j’ai le plaisir de vous confirmer, la sélection officielle de Solène en équipe de France aux prochains Championnats du Monde World Para Swimming (WPS). qui se dérouleront du 12 juin au 19 juin 2022 à Funchal (capitale de l’Ile de Madère) au Portugal .

Aurélie TASSEL, coach de Solène

 

CARAVANE N°494 – 1er trimestre 2022

 

 La parole à l’entraineur de Solène

Suite aux Championnats de France, je vous fais parvenir les résultats de Solene .
Elle finit 8eme Junior des championnats de France, avec 3 records de France au 100 mètres brasse, 200 mètres 4 nages et 50 mètres dos. Elle réalise ses meilleures performances en petit bassin (PB) mais pas en grand bassin (GB) ce qui est normal pour Solène car c’est le problème pour les personnes qui sont touchées par la paraplégie ou la tétraplégie. Les virages sont un vrai obstacle que nous travaillons. Nous avions l’ambition de nous rapprocher au maximum des temps des records personnels de GB. Malgré, une petite gastro la semaine dernière et le jour « J ». Solène a su rebondir et poursuivre l’effort. Il est temps d’ouvrir les portes de 2022 dans quelques jours et de commencer la saison en grand bassin. La commission sportive doit nous confirmer sa participation à une étape de coupe du monde (en février 22) qui pourrait lui permettre de se qualifier au championnat du Monde au 200 m. 4 nages en priorité et au 100 brasse . Les inter-régions seront aussi une date primordiale le 26 et 27 mars pour se qualifier aussi.
Je la préserve de la pression qu’un sportif pourrait se mettre dans la tête avec un si fort et beau challenge et poursuit l’entrainement sereinement avec l’équipe.

Aurélie.

 

 

 

 

 

 

 

CARAVANE N°493 – 4ème trimestre 2021

 Des nouvelles de Solène,
notre nageuse handisport préparant les JO 2024

En ce mois d’octobre, j’ai pu participer à un stage avec Luan ma copine depuis le debut de l’ouverture du centre fédéral qui nage avecmoi et 5 nouveaux nageurs. J’ai pu rencontrer Martin qui est paraplégique, Pierre qui lui est quadruple amputé il a reçu 63000 volts dans le corps. Il est incroyable. Et Constance qui est née avec une insuffisance motrice cérébrale. Coline notre pentathlète qui elle, est valide et qui avait décidé de faire un stage
avec nous.
Nous nous sommes préparés dur durant cette semaine au CREPS de Poitiers. Nous avons bien rigolé et une bonne ambiance planait.
Nous avons clôturé le stage au Futuroscope.
Durant la semaine de rentrée après les vacances, nous avons appris l’équipe et moi-même notre qualification aux « France » qui se dérouleront a Marseille les 12 et 13 dé-cembre prochain.
J’ai tellement hâte d’y aller et de performer. Ce n’est pas ma spécialité le bassin de 25m mais je me sens bien en ce moment. Les entraînements se passent très bien, de bonnes choses se réalisent jour après jour. Je suis focus sur mon objectif. J’ai augmenté mes séances de musculation et j’adore
ça . Je suis a 3x semaine plus mes 5 entrainements.
J’ai de bonnes sensations dans l’eau et des bonnes épaules comme dirait Aurelie ( ma coach) J’entame mon dernier mois avant l’affutage . Ces deux prochaines semaines vont être dures au niveau de l’intensité mais encore ce matin j’ai su répondre présente sur tous les temps.
J’ai hâte de vous tenir au courant de mes résultats. Je me souhaite de belles choses mais en tous les cas à ce jour je prends déjà du plaisir.

 

 

 

CARAVANE N°492 – 2ème trimestre 2021

 Le mot de Solène

Bonjour, j’espère que vous allez bien ?
Après ma prestation aux championnats de France, j’ai été sélectionnée pour participer à une coupe du monde à Berlin à partir du 17 juin.
J’étais engagée sur toutes mes nages paralympiques et de plus sur le 50m brasse.
On est parti le lundi de l’aéroport de Paris. Nous sommes arrivés en fin d’après-midi afin de pouvoir aller nager.
La piscine était grande et très lumineuse.
On avait un programme d’entraînements jusqu’au mercredi car la compétition ne commençait que le jeudi et se terminait le dimanche.

Toutes mes courses se sont très bien passées, je réalise tous mes meilleurs temps, et je rentre en France avec 5 médailles de bronze dans ma catégorie d’handicap S5.
Tout cela avec une nouvelle expérience internationale, très enrichissante pour la suite.

Je suis en vacances, enfin presque car je n’ai pas pu passer mon bac.
En effet les épreuves étaient pendant ma compétition. Je le passe donc en septembre.

 

CARAVANE N°491 – 2ème trimestre 2021

 PARTICIPATION DE SOLÈNE AUX CHAMPIONNATS DE FRANCE
À LIMOGES

Chargeur En cours de chargement…
Logo EAD Cela prend trop de temps ?

Recharger Recharger le document
| Ouvert Ouvrir dans un nouvel onglet

Télécharger

CARAVANE N°490 – 2ème trimestre 2020

 SOLÈNE, BIEN ÉQUIPÉE
POUR LA NOUVELLE ANNÉE !

Chargeur En cours de chargement…
Logo EAD Cela prend trop de temps ?

Recharger Recharger le document
| Ouvert Ouvrir dans un nouvel onglet

Télécharger

 

 

 

CARAVANE N°487 – 2ème trimestre 2020

SOLÈNE DURANT LE CONFINEMENT

 

Solène Solène, la nageuse de haut niveau handisport, nous raconte ce que le confinement a été pour elle.

« Après la sortie du stage et en pleine préparation pour les Inter-régions à Brive, nous nous sommes retrouvés le 16 mars 2020 au CREPS devant une situation Inédite. La COVID frappait la France ainsi que la fin de ma préparation finale. Il m’a fallu rejoindre le plus vite possible Paris. Maman est venue me chercher et je suis rentrée en confinement à Us, ma ville natale. Dès la première semaine, Aurélie a mis en place avec notre préparatrice physique Cécile Savin du CREPS ainsi que toute l’equipe des entraînements mais d’une autre manière puisque l’accessibilité aux piscines était impossible.
J’ai donc continué le sport avec Alex, Agathe, Luan et Hector tous les jours. Nous nous retrouvions pour faire une séance de sport intensive de 17h00 à 18h30 et le samedi matin de 10h00 à 11h00. Prévention des épaules, Tabata, Cardio, vitesse et défi ont rythmé nos 11 semaines,
6 jours sur 7.
En dehors des séances de groupe, le matin, on avait une séance de sport à basse intensité à faire seule mais moi je la faisais avec une copine du groupe «Luan» en vidéo comme ça, cela nous permettait de nous retrouver pour pouvoir discuter et garder nos liens.
Mes parents travaillaient tous les jours alors avec mon père on faisait des activités annexes pour m’occuper et pour faire autres choses que mon sport : du tennis de table, du badminton et du basket et on sortait même pour aller faire des balades dans la forêt avec un fauteuil adapté.
Avec ma mère on faisait des parties de cartes sur la terrasse. »

 Solène Sache

 

 

CARAVANE N°486 – 1er trimestre 2020

COUPE DU MONDE ANNULÉE EN ITALIE
POUR SOLÈNE SACHE ET SON ÉQUIPE

 

Solène Sache devait se rendre en Italie pour disputer un titre de coupe du monde de natation avec son équipe. Un départ avorté après un bref séjour dans la capitale et des championnats d’Europe fortement compromis malgré un retour avec des entraînements intensifs !

« Enfin les vacances d’hiver ! Je les attendais avec impatience…
D’autant que Luan et moi rentrions sur Paris le week-end pour partir en coupe du monde à Lignano en Italie le lundi suivant. avec toute l’équipe de natation du CREPS.
Nous sommes allées visiter la Tour Eiffel.
Le dimanche, nous regardions la télévision et là, nous avons reçu un appel de la Fédération française de natation pour nous prévenir que nous ne pouvions pas nous rendre en Italie à cause du Coronavirus.
Nous étions tristes et à la fois déçues de ne pas partir, mais nous avons compris que c’était pour de bonnes raisons.
Du coup, Luan est rentrée chez elle et je suis restée chez moi. Je me suis entraînée toute la semaine.
Puis, nous sommes partis en stage à Limoges pendant une semaine avec tout le centre fédéral.
C’était une semaine intensive où nous avons nagé deux fois par jour avec de la musculation puis des activités annexes.
Par exemple, le mercredi il y a eu escalade.
En raison d’une tendinite au coude, je n’ai pas pu y participer.
En revanche, le jeudi, j’ai profité d’un bowling.
C’était très convivial.
Nous avons fait de bonnes séances et de belles grosses séries.
Ce stage était préparatoire pour les interrégions le 28 et 29 mars prochain…
Là, où je décrocherai peut être un ticket pour les championnats d’Europe !
Bilan du stage : de nouvelles choses apprises, un groupe qui s’est encore plus soudé, et un nouveau kilométrage au compteur. »

Propos de Solène Sache,
recueillis par le général Jean-Paul Michel,
correspondant Handi-sport
pour la Fondation, février 2020